Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 15:58

A propos de ce film, qui est sorti en 1999, on peut dire qu'il a eu un important impact sur la société, dans le sens où il reprend - le titre est assez explicite - un thème cher à tous les garçons ; le combat à main nu, et, à l'occasion, les filles peuvent être attirées par la jolie interprétation de Brad Pitt, qui, aux côtés d'Edward Norton, accepte d'abîmer sa gueule d'ange. En ce qui concerne le premier de ces 2 acteurs, le but de sa collaboration avec le réalisateur David Fincher était de tenter d'essuyer ses précédent échecs cinématographiques. L'emploi de ce terme est bien sévère, puisque les recettes ont été largement supérieures aux montants investis ; mais voilà, on se refuse à parler de succès, peut-être parce que l'on estime que le bénéfice n'est pas assez grand. D'ailleurs, les différentes distinctions ne sont pas nombreuses, et on peut déplorer que, à cause du fil des évènements, les ventes de DVD : avec du recul, on parle en effet de film culte. Alors, peut-être que ce que l'on va dire pourra être considéré comme un hommage flatteur. Pour ne pas dévoiler une autre facette du scénario, on va réfléchir à propos de la résistance du corps humain. A premiere vue, on aurait envie de dire que celui des hommes est plus souvent sollicité, car la destinée des individus de sexe masculin consiste à se démarquer des autres, dans le sens où le but, pour eux, est de se montrer plus fort que la concurrence ; cela est vrai pour toutes les espèces. De manière universelle, il faut toujours que les mâles, pour satisfaire leur orgueil instinctif, ou pour séduire celles avec qui la Nature leur propose de vivre, prennent plus de risques, car on les suppose forts, et il convient de vérifier, à chaque instant de la vie, si cela reste vrai. Et quand ce n'est plus le cas, à cause de la viellesse, on aura plus qu'a se rappeler qu'il en a été ainsi.

Partager cet article

Repost 0
Published by DJSusmack
commenter cet article

commentaires