Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 21:59

Dans l'affaire des assistants d'eurodéputés FN, Marine Le Pen a été mise en examen aujourd'hui. Elle s'est expliqué des accusations qu'on lui attribue à l'écrit, mais pas à l'oral. Par ailleurs, des recours contre cette étude judiciaire vont être déposés lundi.

Ainsi, même si celle qui dirige le Front National a tenu sa promesse, en allant voir ses juges, on le voit, elle résiste manifestement, à travers sa volonté de répondre sur papier, et non de vive voix. Aussi, cette attitude est risquée, car elle va finir par éveiller les soupçons, si ce n'est déjà fait ; disons que, à chaque résistance, elle donne, toujours un peu plus, l'impression d'avoir quelque chose à se reprocher. C'est - peut-être - un peu dommage, car il est toujours possible que, en fait, l'agacement dont fait preuve le leader de l'Extrême Droite est simplement la traduction de l'incompréhension que suscite le réveil soudain de l'appareil judiciaire. C'est-à-dire que (et c'est probable) tout le monde pouvait savoir, pendant que les faits se produisaient, les dirigeants du Parlement Europpéen étaient peut-être au courant, et, alors, il y aurait quelque chose d'injuste que cette information sort maniement, alors qu'elle tutoie les sommets, au niveau national.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre-Frédéric Zieba
commenter cet article

commentaires