Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 janvier 2017 2 17 /01 /janvier /2017 21:00

Abdulgadir Masharipov est le nom du tueur turc qui, le soir du Nouvel An, a assassiné 39 personnes dans une discothèque d'Istanbul. Après 2 semaines de cavale, et une revendication de l'Etat Islamique, on l'a retrouvé en compagnie de son fils de 4 ans.

Saluer la bienveillance de quiconque, dans de telles circonstances, peut paraître déplacé, mais il y a quand même de quoi remarquer la différence de réaction : alors que, en France, nos terroristes sont presque systématiquement tués, la Turquie a réussi à appréhender le suspect sans faire de morts. On ne peut pas dire "sans violences" car il existe une photo de l'accusé avec le visage commotionné - ce qui laisse penser qu'il a été frappé. Quoi qu'il en soit, ce tact (c'est-à-dire celui de se donner la possibilité de juger un malfaiteur) est sûrement dû au temps moyennement long qui s'est écoulé depuis le drame initial. Là où, chez nous, les Forces de l'Ordre réagissent quelques jours après une attaque terroriste, là-bas, il a fallu 2 fois 7 jours avant la riposte, et ce délai a forcément dû obliger l'homme armé à se désarmer pendant quelques temps, car une vigilance de tous les instants, 24 heures sur 24, est impossible, quand on est seul.

Repost 0
Published by Pierre-Frédéric Zieba
commenter cet article
19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 21:17

Un agent des forces anti-émeutes d'Ankara a tué, de trois balles dans le dos, l'ambassadeur russe en Turquie. L'homme, seul, aurait fait connaître ses revendications, avant d'être neutralisé : il s'est agi de dénoncer le massacre d'Alep.

Si on pouvait choisir où on naît, on choisirait, probablement, de ne pas vivre en Russie. Certains doivent penser le contraire, et, il semble que celui qui pourrait faire ce choix, ne= serait pas français, car, dans notre pays, les politiciens diabolisent la politique de Vladimir Poutine. Il n'est pas gênant de le savoir comme ceci ou comme cela, mais, par contre, rien ne dit que le voyageur n'arrive pas - à l'intérieur -. Quoi qu'il en soit, le peuple doit correctement être masqué pour voir l'actualité quotidienne, et, si les autochtones savaient que leur pays soutient Bachar Al-assad, ils auraient sûrement déjà agi en bloc contre leurs dirigeants. Comme les leaders de Moscou redoutent une Révolution populaire, ils font tout pour occulter habilement ce qui n'est pas a dire. Mais, au-delà des frontière, il est plus dur de contrôler, surtout lorsque l'individu qui s'en prend aux intérêt de la nation est un loup solitaire. De cette élément exogène, il va être question de savoir faire en sorte, sur le plan intérieur, de transformer la réalité, pour cacher l'inacceptable.

Repost 0
Published by Pierre-Frédéric Zieba
commenter cet article
14 décembre 2016 3 14 /12 /décembre /2016 22:30

Le procès des frères Traoré, accusés d'avoir insulté, outragé, et molesté, des gendarmes, à l'occasion d'un rassemblement devant la Mairie de Beaumont-sur-Oise. Le verdict arrivera dans la nuit, au tribunal de Pontoise.

Tout d'abord, pour rappeler de qui il s'agit, il faut souligner que le frère des prévenus, Adama Traoré, est mort dans des circonstances obscures, lors d'une interpellation de la gendarmerie. Sachant cela, il est évident qu'il faille comprendre que les jeunes personnes en cause (22 et 25 ans) aient eu les nerfs à fleur de peau, à l'égard des Forces de l'Ordre. Il est vrai que la réponse par la violence est forcément inappropriée, et que cela mérite une punition, mais, au regard du préjudice qui leur a été infligé précédemment, il est vrai qu'il était difficile de ne pas réagir physiquement à une nouvelle invective verbale : il faut reconnaître que, quand on a perdu un proche parent de manière louche ; qu'il est permis de penser que ce sont des fonctionnaires de police ; et que, en plus, on s'acharne à vous provoquer par des mots qui ne vous plaisent pas, il y a de quoi se sentir persécuté, d'où l'usage des poings. Ainsi, si la réaction des Gardiens de la Paix est toute naturelle, il convient de prendre la douleur de ceux qui ont frappé.

Repost 0
Published by Pierre-Frédéric Zieba
commenter cet article
13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 21:32

Donald Trump, qui sera le prochain Président, après Barack Obama, vient de nommer le chef de la diplomatie américaine : ce sera Rex Tillerson, le P-DG d'Exxon Mobil. De quoi surprendre, même chez les amis républicains des futurs dirigeants.

Que l'entourage soit choqué n'a rien de surprenant, puisque - sans doute - on se serait attendu à un vieux briscard de la politique. Du coup, la manière de gouverner sera plus aléatoire, et, à première vue, on peut se demander comment ces richissimes hommes vont gouverner. Cela ne veut pas dire que ce travail de gestion des choix nationaux (et, après coup, mondiaux) sera mal effectué. Au contraire, il faut se dire que, si ces milliardaires ont su gérer une entreprise, ils sauront probablement gérer une nation. Bien sûr, il y a une différence, car, quand il s'agit d'être populaire, il faut savoir suivre le mouvement général, parfois. Du coup, les 2 larrons en question seront probablement médusés, quand ils expérimenteront cette nouvelle forme de gouvernement. Et ils se montreront peut-être plus responsables que des politiciens pur jus, car ils sont susceptibles de mieux analyser les conséquences.

Repost 0
Published by Pierre-Frédéric Zieba
commenter cet article
12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 22:01

Le règlement de l'affaire Adidas-Tapie par Mme Lagarde est, actuellement, celle que la Cour de Justice de la République traite. On accuse l'intéressée d'avoir été négligente, et elle s'en défend. Par contre, elle admet que - peut-être - elle a été abusée.

De deux choses l'une : soit, en s'en prenant à un ministre d'un gouvernement de Droite, on essaie de le fustiger après coup ; soit le fait que 403 millions d'euros aient été sortis des caisses de l'Etat, pour enrichir Monsieur Tapie (ou pour payer ses dettes, dit-il), ne passe pas. Sans connaître l'affaire à fond, on doit se rappeler que la procédure par arbitrage a été choisie pour aller vite, et enfin mettre fin à un imbroglio juridique qui n'avait que trop duré. Et, dans la mesure où tout cela se passe sous la présidence de Nicolas Sarkozy, il peut s'agir de l'inertie d'une énième tentative de le déstabiliser. Mais, il est clair que l'on ne gagnerait pas grand chose à faire inculper la Directrice Générale du FMI. A moins qu'un socialiste convoite son poste, auquel cas la manoeuvre est risquée, car il faudrait encore séduire un jury international. Et, du coup, si tel était le cas, on risquerait - tout simplement - de minimiser le rayonnement de la France dans le Monde.

Repost 0
Published by Pierre-Frédéric Zieba
commenter cet article
29 novembre 2016 2 29 /11 /novembre /2016 22:21

La SNCF, désormais, remboursera tous les passagers d'un train ayant plus de 30 minutes de retard... La mesure aurait pu être adoptée dès 2009, et devrait être adoucie en 2017, en prenant en compte les intempéries.

Cette façon de se moquer des gens est bien symptomatique de notre époque : refuser d'appliquer (légalement, en plus !) un règlement que les autres ont accepté, et ce, pendant des années ; puis accepter de s'y plier quelques mois avant sa remise en cause annoncée ; voilà une manière bien irrévérencieuse de faire comprendre aux gens qu'ils ne peuvent rien décider. Si bien que ce culot fait penser à de la corruption, comme si l'objectif était de souligner l'impuissance du public, qui, en l'occurrence, est pris au piège du monopole, puisque, en plus, les Français ne peuvent pas choisir leur transporteur ferroviaire. Par ailleurs, on pourrait encore nous reprocher de ne pas se mettre à la place de l'opérateur, car, de la manière dont on nous le présente, ce "diktat" européen semble d'une brutalité sans nom, qui contribuerait à expliquer les cas de croissance molle.

Repost 0
Published by Pierre-Frédéric Zieba
commenter cet article
15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 21:05

Emmanuel Macron - ancien Ministre de l'Economie - a prévu de se présenter à la prochaine élection présidentielle.  Il se déclarera candidat depuis le centre de formation de la chambre des métiers et de l'artisanat de Seine-Saint-Denis, à Bobigny.

Il est fou de penser que certains, parmi l'élite, n'ont pas vu venir le coup. C'est, pourtant, ce qu'il faut croire, vu que les médias appuient lourdement sur cette entrée en scène. Cela donne l'impression que d'aucuns prennent cela au sérieux. Il y a de quoi, car ceci lance un défi de taille à l'intéressé, et celui-ci pourrait bien le relever. Mais, en principe, il paraît évident que cette participation intervient trop tôt : qu'un ministre inconnu avant 2012 ambitionne le poste suprême à la place - pourrait-on dire - du Président sortant, cela ne s'est jamais vu ; c'est sûrement cela qui choque. Et, de manière régulière, il est assez prévisible que l'aventure annoncée est vouée à l'échec. Si bien que l'on peut penser que la campagne qui va suivre la présente décision ne pèsera que 5 ans plus tard. Au risque de se répéter, il n'est pas moins vrai que ses concurrents peuvent avoir peur de l'étoile qui monte...

Repost 0
Published by Pierre-Frédéric Zieba
commenter cet article
8 novembre 2016 2 08 /11 /novembre /2016 21:21

Pour Laurence Rossignol, Ministre des Familles, de l'Enfance, et des Droits des Femmes, la séance des questions au gouvernement s'est mal passé, puisqu'elle a été huée par certains députés de l'Opposition.

Encore une occasion de s'indigner du comportement de nos délégués à l'Assemblée Nationale. Certes, il paraît que les politiciens sont un peu déconnectés de la réalité, ce qui expliquerait leurs sifflements puériles ; mais, pour ce qui est du combat des femmes pour l'égalité, cette lutte ne date pas d'hier ; et, plus précisément, l'étude qui a mis en lumière le retard du niveau des salaires féminins avec celui des revenus salariés masculins est plutôt ancienne ; si bien qu'il est impossible d'ignorer qu'il existe une injustice en la matière, puisqu'un député est supposé, de toutes façons, être informé de la situation par ses administré. Aussi, il paraît ahurissant que l'on puisse oser faire taire quelqu'un par des cris, surtout dans un hémicycle où l'on imagine que le respect de la parole de l'autre est plutôt sacré. Cela dit, il existe toujours le problème de l'absence pour maternité, qui, techniquement, est presque totalement effaçable. Cela dit, seuls quelques mots déplacés sur ce point précis peuvent susciter l'indignation

Repost 0
Published by Pierre-Frédéric Zieba
commenter cet article
7 novembre 2016 1 07 /11 /novembre /2016 21:13

La mise en place d'un fichier de Titres Electroniques Sécurisés (TES), regroupant des données personnelles de tous les citoyens français, déchire le gouvernement : la Secrétaire d'Etat au Numérique - Axelle Lemaire - n'aurait pas été informée.

Comme certains le disent, ce document administratif doit exister, pour éviter les cas d'usurpation d'identité : dans ce cadre, il paraît logique de vouloir doubler le système défaillant des Cartes Nationales d'Identité (CNI). Il est d'ailleurs assez sidérant que, lors d'un meurtre ou autre, on ne puisse pas savoir, de manière simple, qui est dans le champ de la caméra, étant supposé que la scène de crime était placée sous vidéosurveillance. C'est sûrement ce qui motive la création de l'outil que l'on évoque, par lequel on veut collecter des photos. Le problème, c'est que le projet englobe d'autres informations - et c'est là que le bât blesse : en effet, il est légitime que les uns refusent que les autres puissent être en possession d'éléments qui ne concernent que les premiers. Aussi, le gouvernement ferait bien de faire quelques concessions sur cette question d'intérêt mineur, sachant que, faute de mieux, ce qui existe déjà peut se contenter d'une seule base de données visuelles.

Repost 0
Published by Pierre-Frédéric Zieba
commenter cet article
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 21:54

Hier, un camp de migrants, qui s'était formé spontanément, a été évacué. Aujourd'hui, les mineurs qui étaient restés dans la jungle de Calais ont appris qu'ils serait disséminés dans toute la France, à partir de demain - mercredi.

Ainsi, la conclusion qui lie ces 2 informations est qu'il semble qu'il faille être (de préférence) un migrant de Calais, pour espérer bénéficier d'un suivi de réinsertion, dans une nouvelle société. Il apparaît, avec le peu de recul que nous avons, que le gouvernement français, face à la vague d'immigration d'une ampleur inconnue, réagit comme s'il pouvait tout contrôler ; il montre qu'il veut bien encadrer les étrangers, en prévoyant les moyens logistique d'une répartition ; en revanche, pour ce qui est de ceux qui sont hors de son collimateur, il les chasse. Cela donne l'impression qu'une concession a été faite, pour mieux cacher le fait que la ligne politique générale est de ne pas accueillir ces gens qui ont traversé la moitié de la planète. De toutes façons, quel que soit le choix fait, une question se pose : comment nous - Français - pouvons-nous arroger le droit d'interdire aux autres êtres humains de migrer à leur guise ?

Repost 0
Published by Pierre-Frédéric Zieba
commenter cet article