Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 20:52

C'est hier que la capitale égyptienne s'est embrasée, suite à une manifestation de la minorité copte (les chrétiens de ce pays), qui proteste contre le destruction par le feu d'une église d'Assouan.

Malheureusement, cela était prévisible, comme, peut-être, on peut croire à l'échec des élections en Tunisie - c'est triste de devoir être un oiseau de mauvais augure. Mais, quand on voit la résistance, en Syrie, de Bachar el-Assad, on se doute que ce n'est pas en un mois ou deux que l'on parvient à purger tout un appareil d'Etat habitué à vivre dans la corruption. Aussi, on dirait que, cette fois-ci, le peuple a vraiment cru à sa libération, et les 24 morts de ce week-end pourraient bien chauffer à blanc la fraction de population en question, qui, si elle arrive à entraîner dans sa colère d'autres composantes de la société, elle parviendra, peut-être, à réanimer la grogne générale, et à rameuter les caravanes de chameaux. D'un autre côté, vu que ces gens ne représentent qu'une frange, il est facile de les stigmatiser, en les faisant passer pour fous. Cela dit, n'oublions pas que la communauté dont on parle n'a pas la même religion que la majorité, et qu'elle se dit discriminée. Il ne serait donc pas impossible que la répression à laquelle on a assisté soit un simple témoignage du clivage idéologique existant : peut-être que, si les mécontents avaient été musulmans, on aurait fait preuve de plus de tolérance.

Partager cet article

Repost 0
Published by DJSusmack
commenter cet article

commentaires