Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 20:40

C'est hier que l'agence de notation Standards and Poor's a enlevé le triple A de la France : mais, aujourd'hui, François Fillon doit jouer les pompiers, en expliquant qu'avoir 20/21 n'est pas si dramatique.

C'est ainsi que l'on apprend que l'appréciation de nos finances publiques peut être dégradée 21 fois. Alors, il est vrai qu'être sur l'avant-dernière marche n'est pas grave, en effet. Comme certains l'on pointé, il est beaucoup plus préoccupant de rester sous "surveillance négative", ce qui signifie qu'une décente aux enfers est probable. Surtout que, en attendant cette première dégradation, qui avait été annoncée depuis longtemps, nos dirigeants ne sont pas parvenu à modére les ardeurs de leur juge, en matière de dette. La seule solution semble être la réduction du volume de cette dernière, et, par conséquent, une restriction du poste budgétaire correspondant. Mais, il semble que l'on pas réussi à se montrer efficace, à moins que l'intensité des efforts annoncés ne soit pas assez ample. De toutes façons, à très court terme, les hommes politiques - qui ont pour tâche l'orientation de la nation - ne peuvent rien dans l'immédiat : il faut bien attendre que les mesures qu'ils ont annoncé fassent effet. C'est pourquoi ils se permettent de ne pas vouloir bouger outre mesure le petit doigt - ce que dit le Premier Ministre. Rappelons que, à cette occasion, on a appris que le classement en question existe depuis 1975, ce qui montre que ce n'est que de l'esbrouffe.

Partager cet article

Repost 0
Published by DJSusmack
commenter cet article

commentaires