Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 18:27

Au Royaume-Uni, 42.000 femmes portent des implants mammaires frauduleux de la marque PIP. En raison d'un taux de rupture anormalement élevé de ces produits, les fameux tabloïds s'emparent de l'affaire.

Voilà un méfait qui, puisqu'il s'inscrit dans le cadre plus global de la mondialisation, fait de l'ombre à tout un peuple. En l'occurrence, nos amis d'outre-Manche ne sont pas les seuls à nous en vouloir : les Italiens cherchent à savoir la vérité, de même que les Vénézuéliens. Bien sûr, d'un point de vue légal, les procédures juridiques existantes ne permettent pas de jeter l'opprobre sur un peuple entier, mais, pour ce qui est des consciences, rien n'empeche de faire des amalgames, et d'en arriver à croire que la France mérite d'être boycottée, au niveau touristique. Car, s'il ne s'agit - ni plus ni moins - d'une vulgaire escroquerie, que l'on pourrait qualifier de banale si elle n'était pas novatrice, de par son objet etson ampleur, on touche à quelque chose de sensible : les femmes. Non seulement elles-mêmes risquent de nous détester, car, à cause de la nationalité du fautif, elles auront toutes les raisons de l'honnir lui et ces concitoyens. En outre, leurs compagnons pourront prendre à loisir la résolution de ne plus venir chez nous ; sans parler de l'entourage. En effet, la gravité de l'acte implique une décision de commun accord, dans le sens où le risque est de détruire des vies, de manière physique et/ou sentimentale. Bref, il convient de mettre au plus vite l'individu incriminé hors d'état de nuire, et peut-être faudrait-il songer à une caisse de dédommagement publique.

Partager cet article

Repost 0
Published by DJSusmack
commenter cet article

commentaires