Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 20:32

Notre Premier Ministre a provoqué un tollé en proposant de revenir sur les pratiques retrogrades en matière d'abattage. Les représentants du culte juif et musulmans montent au créneau.

"Il faut cesser d'instrumentaliser les religions". C'est la phrase qui a été retenue à cette occasion. Et il y a lieu de croire que cette demande est vaine, car c'est bien ce que fait le gouvernement. depuis 5 ans. Cela est surtout vrai pour l'Islam, qui se confond avec les ethnies étrangères, principalement celles d'Afrique. Notons, au passage, que le judaîsme est moins sujet aux attaques, puisque, par définition, il est présent dans à peu près tous les pays, et ce, de manière ancestrale. Quant aux chrétiens, le nombre de fois où l'on s'est servi d'eux doit se compter sur les doigts d'une main. Bref, le fait d'être musulman est synonyme, pour les actuelles autorités, d'une origine lointaine ; voilà pourquoi on critique la croyance de ces gens. Il faut dire, selon ce que l'on a dit plus haut, que les adorateurs d'Allah représentent la grande confession qui s'est installée le plus tardivement au sein de notre nation, puisque le pouvoir de mobilité n'est caractéristique que des derniers siècles qu'a traversé l'Humanité. Aussi, s'en prendre à des entités spirituelles est une maniére de faire ce qu'il est de bon ton de condamner : le racisme. Après, en ce qui concerne la provocation en question, il faut se mettre d'accord : tuer selon un rite ne change pas le goût de la viande.

Partager cet article

Repost 0
Published by DJSusmack
commenter cet article

commentaires