Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 21:33

Le gouvernement de Mario Monti - le nouveau Président du Conseil italien - comptera 16 membres. Lui-même cumulera la fonction de Premier Ministre et celle de Ministre de l'Economie.

Après l'éviction de ceux qui faisaient tache - à savoir MM. Papandréou et Berlusconi, respectivement ex-chefs de l'exécutif grecs et de la botte de l'Europe -, il semble que le paroxysme de la crise de la dette publique soit derrière nous, même si est peut-être trop tôt pour le dire. C'est pourquoi on ne peut parler que de sentiment, car, en principe, la pression est levée. Pourtant, rien n'a changé : les 2 pays sont toujours au bord du gouffre. Cela dit, pour prendre l'exemple de la nation de Socrate, si la peur pouvait s'inscrire dans la réalité, puisque chaque jour apportait de nouvelles informations, surtout quand un référendum eût été anoncé. Alors que, maintenant que le personnel politique a changé, on ne peut plus rester aussi longtemps que le passage de relai dure ; on est, donc, dans une période intérmédiaire. Dans le cas de ceux dont nous sommes, en France, les voisins, il est heureux, pour eux, que celui que l'on nous a présenté comme un expert de la gestion de comptes d'Etat ait choisi de s'occuper directement de la bonne santé financière de son peuple. Peut-être aura-t-on l'écho de ses premières décisions, que l'on pourra juger bonnes ou mauvaises, mais, peu importe : les marchés ont eu ce qu'ils voulaient, c'est-à-dire des démissions.

Partager cet article

Repost 0
Published by DJSusmack
commenter cet article

commentaires