Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 21:55

En réponse à une étude sociologique qui a montré qu'un enfant sur 10 est victime de harcèlement à l'école, l'Education Nationale a lancé une campagne pour lutter contre ce fléau le mardi 24 janvier.

Celui qui a dirigé cette investigation scientifique a de quoi être heureux, car, malgré tout, la proportion - 10 % - de têtes de turc de la classe est assez faible. A croire que le Président Sarkozy a été lui-même victime ce genre de tracas, quand il était petit, car le fait d'avoir été jusqu'à chercher un cas de suicide est assez ahurissant : tous les ans, des hommes décident d'en finir, parce que leur petite amie est parti ; dont-on, pour autant, dire aux femmes d'éviter de quitter leur mari qu'elles sentent moralement faible, alors qu'elles ne l'aiment plus ? Cette façon d'être moqueuse de l'être humain a toujours été, et restera ainsi à jamais. Du coup, ce sera, très certainement, un puits sans fond, qui devra être supprimé dès que l'on s'apercevra que la somme qu'on lui alloue (même si elle doit être minime) serait utilisée plus justement en servant au remboursement de la dette ; à la limite, le meilleure moyen de lutte contre ce qui semble incompressible serait un rappel permanent de la part des enseignants. Mais, de toutes façons, il peut être néfaste, au final, de supprimer un mécanisme social qui s'apparente à de la sélection naturelle, dans le sens où, par là, la société suscite l'émulation. Cela dit, tenter de mettre fin à la bêtise n'est pas blâmable.

Partager cet article

Repost 0
Published by DJSusmack
commenter cet article

commentaires