Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 20:16

C'est avec préméditation que, dans la région de Clermont-Ferrand, un lycéen de 17 ans a violé, tué et brûlé une de ses camarades d'internat, âgée de 14 ans. Il a aidé les policiers à retrouver le corps.

Nous voilà en présence d'un crime sordide, comme on a pris l'habitude d'en voir, par les temps qui courent. Seulement, l'affaire en question est singulière, dans le sens où le coupable présumé est particulièrement jeune, et il semble que l'on ait pas assez sur ce point, même si on a remarqué que ce scénario était singulier, puisque l'on a jugé qu'il était bon d'étaler sur la place publique ce qui aurait pu rester dans l'ombre de la banalité. Il convient, donc, non pas de souligner, mais de surligner au fluo le fait qu'il est encore un adolescent - tardif, certes. Vu que, comme dans beaucoup de cas, il est peut-être le premier d'une série, on peut s'alarmer que, de façon si précoce, les jeunes éléments de la société se soient déjà laissés pervertir par les forces obscures de la Vie - auxquelles peu de monde succombent. Et, par la suite, on retrouve, en l'occurrence, les réflexes d'un enfant qui, docilement, accepte de dire où il a caché le cadavre. On ne peut pas ne pas imaginer que des pressions psychologiques intenables ont été exercées lors de la garde à vue, mais il n'est pas pour autant moins pertinent de se demander (puisque l'on a le bénéfice du doute) s'il est bien conscient de l'horreur dont il est l'auteur.

Partager cet article

Repost 0
Published by DJSusmack
commenter cet article

commentaires