Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 20:30

Après le vote - hier - de la loi interdisant de nier les génocides reconnus par la République, le Président va la promulguer dans un délai de 15 jours. Cela provoque un tollé en Turquie.

On a déjà écrit un article sur ce sujet, et, en principe, l'affaire est traitée. Mais, l'intrigue est tellement cocasse que l'on ne peut s'empêcher de réfléchir là-dessus. En effet, le cas est franchement ridicule, et on ne répètera jamais assez qu'il ne rime à rien, pour une nation, de s'immiscer dans les affaires intérieures d'un autre peuple. D'ailleurs, ceux qui se permettent de faire un jugement que l'on ne leur demande pas se couvrent de ridicule, auprès de la communauté internationale - du moins aimerait-on le croire. Si la manoeuvre ne concernait pas autant de monde (mais est-ce possible, au niveau national ?), on devrait jouer de la situation compromettante dans laquelle les indignés se mettent : on devrait prendre un malin plaisir à montrer au Monde leur honte d'eux-mêmes, puis, au dernier moment, nous lèverions nos menaces, pour ne pas franchir la ligne rouge, au delà de laquelle nous risquerions de perdre de précieuses parts de marché, à cause d'un boycott qui pourrait intervenir en cas de représailles. Bref, outre ce méchant scénario, il convient de pointer que, en période électorale, il est préférable de faire les yeux doux à la communauté arménienne, qui doit être plus nombreuse, en France. Alors, on perçoit le risque d'une punition à l'origine.

Partager cet article

Repost 0
Published by DJSusmack
commenter cet article

commentaires