Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 21:27

Pour juguler la récession que le pays traverse depuis octobre, Nicolas Sarkozy a annoncé une hausse de 1.6 % de la TVA, en l'échange d'une baisse des cotisations sociales pour les entreprises.

Cette hausse de l'impôt le mieux partagé de France (dans le sens où toutes les personnes physiques y contribuent) est, sans doute, la meilleure chose à faire, en temps de crise, puisque n'importe quel citoyen va contribuer au remboursementde notre dette colossale, et cela devrait susciter de la fierté, même si on peut se sentir étranger à cette cause, pour la simple et bonne raison que le citoyen ne savait pas que cela était contracté. Par ailleurs, vu que l'assiette de ce prélèvement indirect est, dans ce cas, le plus large possible, et le curseur que cela constitue est considérable, alors, du point de vue d'un particulier, le changement n'est pas très sensible (une hasse de 1.6 % n'est pas énorme). Donc, parmi toutes les mesures annoncées pour tenter de renflouer le budget de l'Etat, celle-ci est, peut-être, la plus adaptée. En revanche, le fait d'avoir diinué les prélèvements sur les sociétés est assez écoeurant, car, quand ces cylindrées fonctionnent bien, leurs bénéfices sont assez conséquents pour être ponctionnés. Gréver encore plus leurs comptes serait idiot, mais les délester au détriment du peuple est une chose dont on aurait bien pu se passer. Si les choses étaient bien parties, il ne fallait avoir un souci d'équité.

Partager cet article

Repost 0
Published by DJSusmack
commenter cet article

commentaires