Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 08:17

Ce chanteur ne cherche pas à cacher son origine, puisqu'il est né dans le Calvados, à Bénouville, le 9 février 1945. Pour styliser son patronyme, lui - ou ses prédécesseurs - ont choisi de se passer du "D" final. Il y a lieu de croire qu'il est le seul à posséder ce nom,  même s'il ne s'agit pas d'un pseudonyme (c'est-à-dire un signe pour être reconnu facilement) , et il est important de savoir que sa naissance à quelque chose de honteux - il le souligne lui-même : c'est qu'il naquit à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, de la rencontre d'une jeune française et d'un soldat alleman, qui, bien sûr, a dû fuir à la fin du confllit. Malgré tout, on peut dire qu'elle a eu une certaine chance, car son destin, à ce moment, aurait été d'être tondue. C'est une humiliation dont il ne semble pas qu'elle ait fait les frais, puisqu'elle a été protégée par les habitants de son village. Bref, c'est dans la clandestinité que l'enfant passe les premières années de sa vie, et, heureusement qu'il peut se ressourcer en Auvergne, où habite sa grand-mère - apparemment. Il lui fait part de son envie de se servir de ses cordes vocales, pour gagner sa vie, et, sagement, elle lui laisse ses rêves d'enfant, qui sont confirmés quand il a 12 ans, alors qu'il écrit sa première chanson (dont il se servira par la suite). Il se rapproche encore de sa chimère 4 ans plus tard, au moment où il décide de se produire dans les bals régionaux (on ne sait si cela concerne celle qui est est septentrionale, ou celle qui est centrale, par rapport au territoire français ;sûrement les 2), dans lesquels il semble trouver le succès, puisque le Club Med lui permet de faire sa promotion au sein de l'entreprise. Si, en 1968, il rencontre Brigitte Bardot, c'est en 1969-70 qu'il amoce véritablement sa carrière par la participation à une comédie musicale, 31 ans plus tard, il a 26 albums à son actif.

Partager cet article

Repost 0
Published by DJSusmack
commenter cet article

commentaires