Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 12:24

Commençons par nommer ceux qui ont marqué ce long-métrage de leur nom. Si l'on est un amateur averti du cinéma français, on peut reconnaître une multitude de noms, mais, en restant plus ou moins étranger à ce milieu, on retiendra, en dehors des seconds rôles, celui de Jean-Claude Dreyfus, du côté des acteurs ; en ce qui concerne les réalisateurs, puisqu'ils sont 2 à avoir collaboré, on peut citer Jean-Pierre Jeunet, qui, maintenant, est bien connu. Mais, ce n'était peut-étre pas le cas lors de la sortie de l'oeuvre en question, puisqu'elle date de 1991. Ce qui l'a sans doute aidé à ne pas prendre une ride 20 ans après, ce sont - sûrement - les 4 Césars remportés l'année suivant sa mise sur le marché. On peut dire, d'abord, que la nature de la pellicule utilisée, pour enregistrer les images, est particulière, semble-t-il,  ce qui fait que ce film ce distingue de ses concurrents. En outre, il ne sera pas inutile de dire que le genre de la comédie burlesque n'est pas celui qui est le plus courant, ce qui aide à marquer le public. Surtout que l'objectif clairement affiché est de faire rire, même s'il faut parfois forcer le scénario. Pour donner l'exemple de cette faiblesse du travail effectué, on doit mentionner l'usage suspect d'une scie flexible, dont on frotte le côté non denté avec un archet, pour produire un joli son aigu, qui se prête bien au rôle qui consiste à donner la réplique au violoncelle. On ne peut connaître toutes les manières de faire des bruits qui s'apparentent à de la musique, dans les situations où on ne dispose pas d'un appareil spécialisé, mais il est peu probable que sans frottement, sans moyen d'amplification, et surtout, sans déplacement d'air (ce qui est absolument nécessaire, pour générer une note identifiable par l'oreille), on parvienne à falsifier dignement un dispositif à cordes, en l'occurrence. D'un point de vue similaire, on soulignera qu'une salle de bains fermée, dans laquelle on a pris soin de boucher, avec des vêtements, les regards vers l'extérieur, ne saurait se remplir d'eau, jusqu'à 1m70 de hauteur.

Partager cet article

Repost 0
Published by DJSusmack
commenter cet article

commentaires