Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 19:42

En Grèce, un mouvement de protestation visant les mesures drastiques de rigueur fait que 2 membres du Pasok (socialistes) et 4 du LAOS (extrème droite), tous haut-fonctionnaires, ont démissioné du gouvernement.

Première chose à remarquer : là-bas, le parti nationaliste n'est pas exsangue. C'est-à-dire que, pour lui, faire parti du gouvernement n'est pas crucial, et, en France, on voit mal le FN lâcher ce qu'on lui aura permis de prendre. Cela dit, il se pourrait bien que se choix soit le meilleur : non seulement sur le plan intérieur, puisque les gens y verront une forme de solidarité, et, surtout, le refus de faire de nouvelles lois obligeant à se serrer la ceinture ; de l'autre, la communauté internationale est susceptible de comprendre que cela est un appel à l'aide. il est vrai qu'il est assez inique de ne pas donner notre sympathie à nos amis grecs, qui, pendant des années, ont participé - peut-être de loin certes - à l'ampleur de notre marché. Par ailleurs, par nos artifices, on a probablement aidé ce peuple a connaître une opulence qu'il n'aurait jamais atteint en faisant cavalier seul : alors, maintenant que l'on sait que leurs dirigeants ont triché, il est un peu cruel de leur demander de trop grands efforts. Peu importe quel peuple est concerné, li faut imaginer le désastre que nous traverserions si cela nous arrivait. Car le véritable problème de cette crise de la dette est que, désormais, nous faisons face à de nouveaux prêteurs, qui sont moins disposés à attendre.

Partager cet article

Repost 0
Published by DJSusmack
commenter cet article

commentaires