Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 20:39

Les époux Lavier, anciennes victimes du fiasco judiciaire d'Outtreau, écopent de 10 mois de prison avec sursis pour corruption de mineurs sur leurs 2 enfants, à qui ils auraient permis de participer à des soirées déviantes.

Voilà que l'on se mêle de choses qui ne nous regardent pas. En effet, des parents sont libres, jusqu'à preuve du contraire, de donner l'éducation qu'ils veulent à leurs rejetons, même si celle-ci est discutable. D'autant que, dans le cas présent, il s'agit probablement plus d'une négligence que d'un réel choix d'apprendre quelque chose : il faut savoir que ce que reproche la Justice est le mime de l'acte sexuel en réunion sous les yeux de la marmaille, et il serait assez surprenant de savoir que les adultes aient invités les petits à assister à ce spectacle. On imagine plutôt que, la postérité étant résente, on a pas pris la précaution de lui dire d'aller au lit, ou alors, devant son refus, on aurait pas insisté. Puisqu'il y a procès, c'est qu'il y a eu plainte : on ne sait pas d'où elle vient, mais il est préférable de croire que cela est le fait de la génération la plus jeune, qui aurait voulu jouer avec leur triste notoriété. Car, si ce n'était pas le cas, il y aurait de quoi s'indigner très profondément, dans le sens où on pourrait y voir un sursaut de fierté de la part d'un punitif, qui, étant meurtri, s'arrogerait le droit de fliquer ceux qui lui rappelleraient, que, de temps en temps, il peut lui arriver de se mettre le doigt dans l'oeil, et ce, en insistant jusqu'au coude.

Partager cet article

Repost 0
Published by DJSusmack
commenter cet article

commentaires