Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 22:20

Le huitième veto de la Russie a été enregistré, hier, par le Conseil de Sécurité de l'ONU. Et, aujourd'hui, une rencontre entre le Secrétaire d'Etat américain et le Ministre des Affaires Etrangères russe a eu lieu au Kremlin. La confrontation a été tendue.

La réaction américaine est compréhensible : il ne faut pas oublier que le siège des Nations Unies est aux Etats-Unis, et que, en sa qualité d'ex-Première Puissance Economique, l'Oncle Sam tient à préserver la paix, ce qui est aussi l'objectif de l'institution en question, dans cet article. Et, sur ce point, il faut reconnaître que l'administration dirigée par Vladimir Poutine, en s'entêtant à ne pas permettre de consensus contre Bachar El-Assad, ne veut pas jouer le jeu non-violent auquel le Monde entier aspire. Car, en attendant que, à New York, on délibère et que l'on se mette d'accord, des gens, sur le terrain, meurent sous les bombes d'un dictateur qui a décidé d'anéantir son peuple. Il est possible que, puisque l'on fait partie de ceux qui pensent à l'intérêt du peuple syrien, on ait tendance à faire du gouvernement moscovite la racine du problème que pose Damas ; cela dit, pour obtenir la paix, il faut, parfois, ce montrer ouvert à la négociation.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre-Frédéric Zieba
commenter cet article

commentaires