Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 22:31

Le fait que François Fillon ait évoqué la triste fin de Pierre Beregovoy (qui en était venu à se suicider) fait croire à pas mal de monde qu'il pourrait faire un "chantage au suicide". C'est, en tous cas, ce que d'aucuns croient, suite à un discours à Nantes, où il a enfoncé le clou.

En cette fin de quinquennat, où la démocratie semble avoir été mise à mal par l'état d'urgence, on voudrait croire que le prochain Président saura remettre sur pieds notre régime politique. Sauf que, avant même le nouveau mandat qui va commencer, on a déjà faussé la donne : la personne qui serait la plus humiliée par cette manigance pourrait être M. Fillon. Non pas parce que le tapage fait autour de sa personne révèle sa mauvaise hygiène de vie, mais parce que la conséquence de tout cela fait que certains de ses amis le poussent à renoncer à sa position d'homme providentiel, alors que, quelques semaines plus tôt, ils l'encensaient sans retenue. Aussi, il peut paraître assez normal que l'intéressé refuse de céder. Cela n'empêche pas que ses chances de victoire soient probablement compromises. Et, à travers lui, ce sont des centaines de milliers d'électeurs qui se retrouvent perdus et sans leader. Donc, il est - sans doute - possible d'accuser ceux qui ont poussé l'affaire à éclater au grand jour (ou qui l'ont laissé sortir).

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre-Frédéric Zieba
commenter cet article

commentaires