Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 22:18

Marc Ladreit de Lacharrière est l'homme d''affaire qui avait prêté 50.000 € à François Fillon. Par son avocat, il a fait savoir que la somme lui avait été remboursé, mais le candidat qui en avait bénéficié ne l'avait pas déclaré, alors qu'il aurait dû. Il a dit avoir "oublié" de le faire.

Sans vouloir rabaisser la popularité du candidat des Républicains, on est bien obligé de constater que cette série de "casseroles", qui s'accumulent, posent une question : sera-t-il le mieux placé pour donner des ordres aux autres, si lui-même se permet de "piquer dans la caisse" jusqu'à l'outrance, ou s'il s'estime en droit de négliger - au point de l'oublier - une somme qui, pour un Français moyen, est inaccessible. On ne peut pas se demander s'il est capable de gouverner, car il l'a déjà fait ; en fait, c'est la légitimité à être au sommet de l'Etat qui est en cause. Et, comme il semble acquis qu'il n'y aura pas de "plan B", comme certains ont voulu le croire, il serait bon que ceux qui tiennent les ficelles, en coulisse (ceux qui révèlent ces affaires, avec une stratégie en cascade), se posent une question, pour savoir s'il est bien démocratique d'essayer de décrédibiliser le champion de la Droite classique. En effet, si celui-ci n'était plus là, des millions d'électeurs seraient privés du bon représentant, pour leurs idées. Ils seraient obligés, alors, de voter pour un projet qui ne leur convient pas, et le sentiment de rejet de la politique serait attisé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre-Frédéric Zieba
commenter cet article

commentaires